L’hyperplasie musculaire est un phénomène particulier qui s’observe chez certains sportifs de force, principalement les pratiquants de musculation. Il arrive que certains la confondent à tort avec l’hypertrophie à cause de ses effets sur la prise de masse musculaire. Que faut-il donc savoir à propos de ce phénomène ? Quelles sont les différences avec l’hypertrophie ? Ya t'il une corrélation avec le gain de force ? Voici tant de questions que vous posez certainement. Nous vous invitons à trouver des éléments de réponse dans cet article.

Qu’est-ce que l’hyperplasie musculaire ?


L’hyperplasie désigne l’augmentation (anormale) du nombre de cellules dans un tissu ou un organe. Elle est musculaire lorsque ce dernier est un muscle. L'hyperplasie musculaire se produit généralement lorsque la personne pratique un sport entraînant de la résistance mécanique et effectue des exercices particuliers.

Hypertrophie musculaire VS Hyperplasie musculaire

Il existe une grande différence entre l’hypertrophie et l’hyperplasie. En effet, l’hypertrophie est relative à l’augmentation de la taille des cellules. Ceci est dû à la pratique intensive de certains exercices sportifs. L’alimentation peut également en être la cause dans certains cas. Les cellules des tissus des muscles hypertrophiés gonflent. La conséquence directe est l’augmentation de la masse musculaire.

L’hyperplasie en revanche est liée à l’augmentation du nombre de cellules. Dans ce cas, les cellules ne grossissent pas, mais se multiplient. Elle conduit, elle aussi, à une augmentation de la masse musculaire. Mais il faut ajouter que certains scientifiques par manque d'études nient le lien entre l'hyperplasie et la pratique du sport.

Il faut donc admettre que l’hyperplasie et l’hypertrophie sont très intéressantes pour les personnes qui souhaitent prendre de la masse musculaire et certains athlètes comme les bodybuilders l'ont compris.

Comment créer de l’hyperplasie musculaire grâce à la musculation ?

Faire des exercices de musculation, provoquer un stress musculaire suffisamment fort pour augmenter la taille de ses fibres musculaires est très courant, c'est l'hypertrophie.

Mais provoquer une augmentation du nombre des fibres musculaire est un phénomène bien plus délicats.

Kelley en 1996 indique qu'à la suite d'un entraînement, l'hyperplasie serait 2 fois moins importante que l'hypertrophie. De plus il précise que l'hyperplasie musculaire serait activée en réponse à une entraînement bien spécifique à la suite d'un étirement du muscle durant sa phase excentrique. Il est vrai que le travail de Talag en 1973, montre des lésions plus profondes dans le muscle durant la phase excentrique. Lors de la phase de récupération musculaire, une augmentation de cellules satellites a été constaté.

Afin de maximiser les chances de stimuler l'hyperplasie musculaire, on ne peut que conseiller d'adopter dans votre entraînement une phase excentrique tout en gardant à l'esprit que ce travail est très traumatisant pour les muscles.

Nous conseillons donc d'utiliser méthodes excentriques et concentriques conjointement. 

Exemple : Au cours d'une série, réalisez 4 répétitions en excentriques puis 6 répétitions en concentrique.

Retenez la charge durant la phase de descente (+ de 100% du 1RM avec assistance), puis la montée avec 80% du 1RM.

*1RM (rep maximale poids pour lequel vous faites 1 répétition)

Il faut également souligner que les entraînements doivent être réguliers. Vous devez également intégrer une phase de récupération suffisante pendant lequel l'organisme va œuvrer afin de vous permettre de mieux appréhender les prochains efforts.

L'alimentation peut elle influer sur l'hyperplasie ?

Nous voulions absolument ajouter une note sur l'alimentation. Pour répondre directement à la question ci-dessus, NON malheureusement l'alimentation, ni un aliment en particulier ne peut pas entraîner l'hyperplasie musculaire.

Cependant une alimentation suffisamment riche en protéine, en glucides et en bonnes graisses et avec un léger surplus calorique va vous mettre dans des bonnes conditions pour vous entraîner au mieux et prendre de la masse musculaire.

Il est donc important de toujours bien gérer ses macronutriments, de s'alimenter régulièrement, d'optimiser vos glucides durant votre journée et notamment après l'entraînement. 

Les compléments alimentaires peuvent ils aider dans l'hyperplasie ?

Vous le savez déjà certainement, les aliments de nos jours, ne sont malheureusement pas les aliments des années 60-70. La culture intensive étant passée par là.

Les compléments alimentaires sont une possibilité de compléter l'alimentation afin de permettre à notre corps d'assimiler des plantes, des nutriments plus facilement qu'à la normale.

Certains compléments alimentaires sont décrits comme des "facilitateurs" de la production naturelle d'hormone de croissance.

Voici encore une nouvelle notion que nous n'avions pas abordé jusqu'à maintenant : la GH (Growth Hormone) ou hormone de croissance. Produit naturellement par le corps, elle est à l'origine de la multiplication de nos cellules. 

Stimulateur de GH (Ornithine, lysine, arginine…)

Comme leur nom l’indique, les stimulateurs de GH permettent de stimuler la production de cette hormone. Elle est responsable de la croissance. De ce fait, elle permet un développement des parties du corps rapides durant l'adolescence. Elle est produite la nuit dans les premières minutes, heures du sommeil.

L'utilisation de booster naturelle d'hormone de croissance va permettre de stimuler naturellement l'hypophyse. Principalement composé d'acides aminés comme l'ornithine, la lysine et l'arginine et à prendre le soir avant le coucher.

A retenir sur l'hyperplasie

En somme, retenez que l’hyperplasie musculaire de multiplications des fibres musculaires, il est 2 moins important que l'hypertrophie musculaire. Elle peut être obtenu par des entraînements mélangeant phase excentrique lourde et phase concentrique. Une alimentation adaptée à la prise de masse musculaire ne peut pas jouer directement sur l'hyperplasie mais vous permettra de réaliser des entraînements optimaux.